Conseil Municipal du 14 octobre 2014 : Un budget bien décevant…

Le groupe 100% HALLUIN est intervenu lors du Conseil Municipal du 14 octobre, afin de dénoncer un budget allant à l’encontre de toutes les règles de bonne gestion.

1) NOUS AVONS AINSI VOTE CONTRE LE BUDGET SUPPLEMENTAIRE.

Pour 2 raisons que nous avons exposées clairement :

a) La nouvelle majorité réduit très fortement l’autofinancement de la Ville : de 1 550 000 € (prévus au budget primitif), il passe à 920 000 €. Or les règles budgétaires veulent que cet autofinancement couvre au minimum le remboursement du capital de la dette.
Celui-ci se monte à environ 1 500 000 €.
Il est impossible avec 920 000 € de couvrir ces 1 500 000 € !
Ce n’est pas de la gestion saine.
Ce n’est pas la gestion saine que les Halluinois sont en droit d’attendre…

b) Malgré une hausse des dépenses de fonctionnement de près de 600 000 €, il n’était, d’après le maire, « pas possible » de remettre en route le dispositif d’insertion par le sport stoppé en septembre.
Nous avons dit lors du conseil municipal précédent combien l’insertion par le sport nous paraissait utile.
Faut-il rappeler la haute valeur éducative du sport : dépassement de soi, respect de règles collectives, respect de l’adversaire, esprit d’équipe ?…
Vaut-il mieux que des enfants et des adolescents désœuvrés traînent les rues ? Le sport est un formidable outil de prévention de la délinquance.
Monsieur le Maire a dit que le dispositif serait réactivé à la rentrée 2015… En attendant nous comprenons l’amertume de ces jeunes qui, après avoir passé plusieurs années en club et atteint un bon niveau, doivent soudain tout arrêter. Quel gâchis !

2) NOUS AVONS AUSSI POSE DES QUESTIONS.

a) CONCERNANT LES DEPENSES SALARIALES EN MATIERE D’ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION.
Certes, la ville doit maintenant financer les TAP (Temps d’Activités Périscolaires) : c’est une dépense nouvelle.
Mais pourquoi faut-il que parallèlement :
– les salaires budgétés pour les « services communs » diminuent de 41 850 € ?
– ceux pour les « écoles maternelles » diminuent de 55 900 € ?
Marie-Paule Heiblé a posé la question à 2 reprises car elle n’avait pas obtenu de réponse…
A-t-on supprimé des postes d’agents assurant le nettoyage des écoles ?
A-t-on réduit l’encadrement des enfants de maternelle ?

Le 1er adjoint nous a simplement dit « rassurez-vous, l’argent n’a pas disparu »… (En avions-nous douté ?.. Mais ce n’était pas la question que nous posions !) car « il s’agit d’un simple jeu d’équilibres comptables avec des écritures d’affectations différentes »… Bref, la 2ème fois non plus, nous n’avons toujours pas eu de réponse !
Cette absence de réponse ne constitue-t-elle pas un aveu ?

b) J’AI DEMANDE QUELLE SERAIT LA POLITIQUE D’INVESTISSEMENT DE LA NOUVELLE MAJORITE.
Le Budget Supplémentaire annule 2 millions d’achats projetés : le site Néolog (pour y transférer les services techniques) et l’ancien bâtiment de Pôle Emploi (pour y faire une Maison de la Santé). Tout comme le maire, nous n’étions pas favorables à ces acquisitions.

Ceci dit, l’objectif d’une équipe municipale ne saurait être de décréter l’investissement zéro « parce que ça coûte cher », mais de viser avant tout l’intérêt de la Ville et de ses habitants.

Réponse : AUCUN INVESTISSEMENT en 2015, seulement la rénovation de divers bâtiments publics, scolaires notamment.

J’ai alors abordé un sujet d’actualité :
La ferme pédagogique équestre de la Cense Manoir cesse ses activités. Les gérants (locataires) vont profiter d’une retraite bien méritée, tandis que le propriétaire est susceptible de revendre sa propriété. Cette ferme du XVème siècle est le plus ancien bâtiment d’Halluin. C’est la pièce maîtresse de notre patrimoine historique. Que décidera la Ville ?
Le prix demandé n’est pas élevé (et il le serait encore moins après estimation des Domaines) car le terrain qui l’entoure sera vendu au prix du terrain agricole.
Le bâtiment doit être réparé, mais si l’on fait intervenir des chantiers-écoles (Lycée Professionnel du Bâtiment, Compagnons du Devoir…), cela ne coûterait presque rien à la Ville, uniquement le prix des matériaux.
Nous avons là l’opportunité de réaliser – éventuellement sur plusieurs années – un centre de loisirs qui s’inscrirait dans un « Arc Vert » qui se prolongerait jusqu’au Kluite Put et la Ferme du Mont, et ferait le bonheur des familles et des sportifs…

Réponse de la majorité municipale : Niet ! Elle refuse de préempter la Cense Manoir !
Ceci est bien dommage pour les familles Halluinoises et pour la ville, qui risque de perdre une rare opportunité.

Marie-Paule Heiblé et Jean-Christophe Destailleur au Conseil Municipal d'Halluin (14 octobre 2014)

Marie-Paule Heiblé et Jean-Christophe Destailleur au Conseil Municipal d’Halluin (14 octobre 2014)

Publicités
Explore posts in the same categories: Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :