Le maire n’aimerait-il pas les enfants ?

La question pourrait paraître quelque peu incongrue, et pourtant, un certain nombre de ses actions nous oblige à la poser :

1/ Rappelons-nous tout d’abord quelle fut l’une de ses premières décisions: l’expulsion de la Jument Sascha de la ferme du Mont, alors que cet animal -prêté gracieusement à la ville par une association- faisait le bonheur des enfants lors de nombreuses animations.

2/ Puis le maire a supprimé les fournitures scolaires allouées aux collégiens halluinois, alors que celles-ci constituaient une longue tradition depuis des décennies.

3/ Peu après, ce fut le tour du camping de Vieil Hesdin, dont la ville était propriétaire : Revendu ! Il n’y aura donc plus de camping pour les enfants halluinois durant l’été !

4/Par ailleurs, à de nombreuses occasions, les écoles se voient maintenant refuser l’accès aux salles municipales (ainsi Jean Macé n’a plus le droit d’organiser sa fête d’école au manège).

5/ L’aide aux devoirs, dispositif pourtant essentiel dans la lutte contre l’échec scolaire, a, elle aussi, été supprimée, derrière des motifs complètement fallacieux.

6/ Jusqu’à présent la ville organisait le passage de Saint-Nicolas dans les écoles, et distribuait des bonbons… Et bien, là encore, c’est fini, les APE n’ont qu’à se débrouiller !

7/ Le spectacle de Noël ? Là aussi c’est fini, ou au mieux, il serait remplacé par une vidéo. Idem pour le Chocolat chaud qui était offert aux enfants lors des fêtes de fin d’année. La ville n’en donnera plus !
Pourtant, pensez-vous vraiment que ce sont deux cuillères de Nesquick qui vont mettre en péril les finances de la commune ?

Avec un détail absolument sordide : Certaines APE, projetant quand même d’organiser un chocolat sur leurs maigres ressources, ont demandé à la ville, si elle acceptait au moins, de leur prêter un percolateur. Réponse des services du maire : NON ! On ne prêtera pas les percolateurs pour le chocolat des enfants !

8/ Et la dernière nouvelle vient de tomber…
La ville s’apprête maintenant à vendre les espaces verts de l’école Jean Moulin, à un promoteur immobilier.
Ce terrain, pourvu notamment d’un verger et d’un potager, est pourtant d’un immense intérêt pédagogique (label éco-école). Il permet aux enfants d’étudier la germination, de découvrir l’évolution de la fleur vers le fruit, d’être sensibilisés à la biodiversité (boîtes à insectes), ainsi qu’à l’écologie (compost). De plus, ces beaux espaces verts sont bien utiles aux centres aérés durant l’été.

Alors, pourquoi vendre ce terrain ? Y aurait-il un besoin impérieux de construire cinq maisons sur la pelouse de l’école ?

La vérité est en fait très simple : Pour tenter de masquer ses énormes erreurs de gestion commises depuis près de deux ans, le maire en est maintenant réduit à dilapider le patrimoine de la ville, afin d’équilibrer ses comptes. Et ceci, au détriment des enfants halluinois.

Mais là, ça commence vraiment à faire beaucoup… Les enfants halluinois ne doivent pas être la variable d’ajustement de l’incompétence du maire et de son déplorable adjoint aux finances.

Publicités
Explore posts in the same categories: Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :